Pour une informatique libre au service des mouvements d’Église

Dans nos mouvements chrétiens, nos paroisses, nous faisons comme tout le monde, nous utilisons des ordinateurs, des téléphones portables, des tablettes.
Là aussi le discernement doit s’appliquer. L’informatique, le traitement automatisé de l’information, n’est pas du tout un outil neutre.

Nous avons le choix entre deux directions.

1°) Utiliser des applications qui respectent nos idéaux, qui sont dans esprit idéalistes de partage, d’entraide, de liberté, ce sont en général ce que l’on appelle les LOGICIELS LIBRES, que l’on peut qualifier de « logiciels équitables », et les services qui sont dans cet esprit.
Ils sont très souvent gratuits.

2°) Utiliser les solutions proposées par des géants de l’informatique, les GAFAM, avides d’information, de contrôle et de pouvoir. (GAFAM = Google + Amazone + Facebook + Apple + Microsoft). Ces entreprises sont par ailleurs engagées dans la promotion de la GPA/PMA, de la théorie du genre etc..

Pourquoi il ne faut pas les utiliser.

Les outils des GAFAM semblent normaux ou incontournables, ce qui est faux. C’est nous qui nous habituons à leur emprise. Ils sont séduisant et pratiques, mais le vrai prix se payera plus tard.

Les GAFAM nous espionnent de manière automatique quand nous utilisons leurs jolies solutions.

Cet espionnage ne sert pas que pour la publicité. Il sert aussi et surtout pour l’espionnage industriel, ce qui détruit des emplois en France par milliers, discrètement, et aussi pour l’espionnage politique (Patriot Act).
Ils utilisent aussi de manière ouverte, ils ne s’en cachent pas, ils s’en vantent, l’analyse de ces masses de données par intelligence artificiele, apprentissage profond etc..
Cela leur permet de vendre leurs services chers et de gagner de l’influence auprès des gouvernements.
Notre passivité et notre naïveté volontaire sont leurs meilleures alliées.

Dans les paroisses.

Je pense particulièrement aux paroisses. Les fidèles confient parfois des informations confidentielles à leurs prêtres. Ils serait bien qu’ils n’utilisent pas de solutions informatiques indiscrètes comme gmail (google), hotmail, live (microsoft), etc.

Il est dommage que le denier du culte serve à payer des logiciels espionnant qui enrichissent des entreprises qui n’ont pas nos idéaux, alors que des logiciels libres gratuits sont disponibles.

Solutions alternatives respectueuses de la vie privée.

Il existe de nombreuse solutions mises à disposition par la communauté du Logiciel Libre pour protéger efficacement notre liberté, notre vie privée, solutions que nous pouvons partager avec notre prochain. Prenons les dans l’ordre de l'acronyme de ces GAFAM.

1°) Google.

a) Ne pas utiliser son moteur de recherche google.com. Il y en a d’autres, qui ne collectent pas notre vie privée.

https://duckduckgo.com/

https://www.startpage.com/

https://www.qwant.com/

b) Ne pas utiliser gmail. Il y a d’autres messageries, parfois payantes pour quelques euros par an. Cherchez.

c) Ne pas utiliser le navigateur google chrome.c'est une machine à collecter de l'information.
Préférez Firefox, Falkon, etc..

d) éviter les multiples services “gratuits” comme google form; Une simple recherche avec un des moteurs cités plus haut montre des alternatives. (Voir plus bas dans cette page)

2°) Amazone

Il suffit d’arrêter de ruiner le commerce et les artisans de proximité. Là aussi c’est une question d’ascèse. On peut vivre sans acheter chez eux et même se passer de ce qu’ils vendent.

On s’inscrit dans la doctrine sociale de l’Église. Chaque emploi, précaire, exploité, chez Amazone détruit de l’emploi de proximité.Privilégions les êtres humains.

3°) Face de bouc

Je m’en passe complètement, et cela ne m’empêche pas d’avoir une vie sociale, avec mes voisins, mes amis, ma paroisse, mes collègues, ma vie associative, les autres geeks, etc… Si vraiment vous voulez un rézoçoçio, alors il en existe là aussi des alternatives. Cherchez, et/ou aller voir sur framasoft.

4°) et 5°) Apple et Microsoft

La solution ?

Utilisez des logiciels libres, comme Firefox, VLC, LibreOffice ou OpenOffice, thunderbird, Gimp, etc..

Toute une liste de logiciels libres et gratuits, téléchargeables, se trouve avec des fiches en français clair sur :

https://framalibre.org/

Les logiciels libres sont basés sur les idées d’entraide, de partage, de liberté. Ils sont bien plus proches de l’esprit des Évangiles que les applications de GAFAM, qui cherchent la richesse, le pouvoir et le contrôle sur nos vies.
Le mieux étant encore d’utiliser le système libre Linux. certaines versions grand public sont plus faciles à installer et à utiliser que windows ou mac OS. Il y a tout un tissus d’associations remplies de militants bénévoles pour vous aider à franchir le pas. Si vous acheter votre ordinateur chez un artisan et pas dans une grande surface, vous avez plus d’une chance sur deux qu’ils accepte de vous le vendre avec Linux installé dessus.

Autre avantage des logiciels libres et de Linux en particulier, en plus de leur esprit de partage et de liberté : on peut faire facilement fonctionner de vieux ordinateurs. Le mien à plus de 10 ans.
On peut donc utiliser des machines données par des particuliers ou des entreprises; c’est économique et écologique. La fabrication et le traitement en fin de vie d’un ordinateur sont très coûteux en pollution.

Quelques exemples de services gratuits offert par la communauté du Logiciel Libre.

https://framaforms.org/

https://framadate.org/

https://date.ouvaton.coop/

Les logiciels qui permettent ces solutions sont libres et gratuits. On peut donc les copier, les installer, et les mettre en oeuvre sur les sites des mouvements, des paroisses, etc..